Le tour du monde en 80 jours

vendredi 12 juin 2015


La couverture que vous voyer n'est pas celle de mon édition mais les infos ci-dessous sont celle de celui que je possède.

Auteur : Jules Verne

Edition : Fernand Nathan 
Nombres de pages : 199
Prix : ?€ (Je l'ai trouvé dans le garage de ma mamie)

Résumé :
Le roman raconte la course autour du monde d'un gentleman anglais, Phileas Fogg, qui a fait le pari d'y parvenir en 80 jours. Il est accompagné par Jean Passepartout, son serviteur français. L'ensemble du roman est un habile mélange entre récit de voyage et données scientifiques comme celle utilisée pour le rebondissement de la chute du roman.

Mon avis :

Pourquoi ce livre ?

Encore et jours pour mon challenge un mois une consigne de mai lire un roman de -200 pages. 

Qualité (hors contenu) de l’ouvrage :

Mon édition est vieille et très moche donc je ne vais pas trop m'attarder dans cette partie de la chronique ^^ Je vais être clémente avec les moyens techniques (et informatique) des anciennes éditions.


L’histoire : (micro-avis)

Mais je n'aurais peut-être pas dû le relire (car dans mes souvenirs je l'avais lu en CM2 et j'avais adoré) et là j'ai été quand même pas mal déçu... 
L’intrigue de base est vraiment bien : le pari entre les gentlemans qui entraîne le voyage autour du monde... 
Mais tout ce roman se réduit à un enchaînement constant de changement de pays, même si c'est certes le but de l’intrigue : le tour du monde en un temps limité. Je trouver  que l'action est trop rapide même si grâce à sa plume l'auteur réussi à nous mettre dans le voyage effréné de Mr Fogg on est vraiment dans l'ambiance stresser du timing serré,  je pense qu'il manque cruellement de description (je sais que beaucoup n'aime pas ça) mais j'aurais aimé en apprendre un peu plus sur les pays que visitent les personnages même s'ils n'y restent pas longtemps.
C'est néanmoins une très belle histoire et une histoire qui m'a non pas fait vraiment rire mais plutôt sourire car il arrive vraiment des situations pas possibles aux personnages !

Les personnages :

Par contre le méga point fort c'est les personnages comme dans mes souvenirs géniaux !
 Phileas Fogg est très extravagant et il est impassible mais fait tout de même preuve de beaucoup de bonté envers Passe-partout son serviteur qu'il va sortir du pétrin de nombreuses fois, ce personnage m'a toujours plu et là encore plus après cette relecture car c'est un gentleman très respectable et assez neutre émotionnellement mais il a un côté extravagant et loufoque (que l'on retrouve beaucoup plus dans le film que j'avais regardé étant plus jeune) qui lui donne une personnalité très inintéressante !
 Jules Verne nous montre clairement que même un cœur de pierre comme Phileas Fogg peut trouver l'amour et c'est en un sens une belle leçon de vie qui nous dit que tout le monde va un jour trouver l'amour.

Passe-partout lui est maladroit et empoté mais c’est pour ça que j l'adore ! Il fait constamment des milliers de gaffes et cause bien des soucis  à Mr Fogg. Il apprécie profondément son maître et fait tout pour que son projet réussisse, ce personnage est drôle (très drôle même) et très touchant car il a ce petit je ne sais quoi qui fait que je me suis direct attaché à lui ! 


Nous avons aussi Mr Fix (j'ai un sérieux doute sur son nom... dites-moi je je me trompe ^^) l'inspecteur qui qui ne voie pas plus loin que le bout de son nez et qui soupçonne Phileas d’être un dangereux criminel et qui le suit tout au long de son périple dans le but de l’arrêter et de le mettre derrière les barreaux. Ce personnage est juste super rigolo, il est policier mais reste en fin de compte un peu bébête et il est borné et déterminé ce qui m'a plutôt bien plus !


Ecriture et lecture :

Une lecture agréable, je lirais surement d'autres romans de Jules Verne car cet auteur est quand même assez culte  et je me demande si ces autres romans sont aussi rapides que celui-là.

Conclusion :


Les + : Les personnages !

Les - : Une histoire trop rapide.
                                                                                          
Je le conseille : Oui même si dans l'ensemble j'ai quand même été un peu déçu.

7 commentaires:

  1. Pas le meilleur Jules Verne, clairement, mais j'avais bien aimé lorsque j'étais ado ! Il faudrait que je le relise :)

    RépondreSupprimer
  2. Pour moi Jules Verne est le père fondateur de la SF. J'ai récemment lu "Les Cinq Cents Millions de la Bégum" qui se lit très vite et qui offre un point de vue intéressant sur deux sociétés futuristes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas celui dont tu parle je vais me renseigner ^^

      Supprimer
    2. Si tu souhaites plus d'info n'hésite pas à demander.

      Supprimer
  3. Je l'ai lu il y a longtemps mais j'en ai un très très très bon souvenir !

    RépondreSupprimer